Vous êtes ici :   Accueil » L'église
 

La construction de l’église saint Pierre s’est effectuée au XIIème siècle. La justification est apportée par la construction de maisons, à la même époque.

Vers 1098 l’abbé Ansculphe cède à Etienne Prêtre, des terrains sis à Benon pour y bâtir des maisons, destinées à succéder aux huttes occupées par les habitants du village, à condition que le tout retournerait à l’ abbaye de saint Jean d’Angely après sa mort.

En raison de l’exécution des clauses de la donation consentie par l’abbé Ansculphe et acceptée par le prêtre Etienne, elle releva de l’abbaye de saint Jean d’Angely jusqu’au XVIIIème siècle.

Nous trouvons dans le procès-verbal de la visite pastorale du 27 juin 1652 :

«  toute l’église est en danger de tomber faute d’être recouverte et en fort mauvais état ».

100 ans plus tard, le 04 -11 -1799, le maire écrivait 

«  le vent s’engouffre dans le plafond et la pluie pourrit les planches et les poutres auxquelles elles sont attachées ».

Des réparations importantes furent effectuées en 1822.

La nef est rectangulaire, avec deux travées, et peut recevoir 144 personnes assisses.

L’église a été relevée de ses ruines à la fin du XVII siècle et la reconstruction s’est prolongée au début du XVIII siècle, en même temps que se réalisait la reconstruction de l’abbaye de la Grâce -Dieu.

A l’extérieur

Ses murs accusent de nombreuses reprises. Seul le mur du coté nord semble être le plus ancien.Eglise de Benon

L’église a largement payé son tribut aux fureurs du moyen âge (guerre de cent ans, épidémies) et a beaucoup souffert pendant ces guerres de religion. Elle est formée par un plat en forme de pignon obtus avec  :

  • aux extrémités deux contre-ordre
  • au sommet un espace libre utilisé comme campanile, le tout surmonté d’une croix en fer ouvragé.

La cloche actuelle a été posée en l’an 1750. Monsieur Girard curé de Benon lui conféra le baptême, qui fut transcrit sur le registre paroissial.

Le portail d’entrée ne comporte qu’une simple ouverture en plein-cintre, surmonté d’une fenêtre.

La façade est ornée de motifs datant sans doute du douzième siècle. L’assemblée constituante ayant décrété que tous les biens ecclésiastiques étaient mis à la disposition de la nation, la première municipalité de Benon s’empara de l’ église et décida d’y tenir ses réunions et manifestations en la désignant  : «  Temple de la vérité  ».

De chaque coté, un masque d’aspect plus ou moins diabolique,

  • A gauche buvant le vin au tonneau(culture importante dans cette paroisse au XIIème siècle).
  • A droite brandissant le marteau de forgeron.

A l’intérieur

Eglise de Benon Eglise de Benon

Nous trouvons le retable, construction verticale portant un décor peint ou sculpté, placé sur un autel ou en retrait de celui-ci. Prés de l’entrée à droite, les fonts Baptismaux occupent au sud une enclave, éclairée seulement par le plafond.

Du coté nord s’ouvre une chapelle, dédiée à Notre-Dame.

C’est l’emplacement même de la première chapelle du IXème siècle.

Nous pouvons admirer la statue tout en bois de Notre-Dame qui est don de l’Abbaye de la Grâce Dieu de Benon.

Vitraux

L’église de Benon comporte deux beaux vitraux dont un à la mémoire du Commandant de la Motte Rouge mort en déportation pendant la seconde guerre mondiale. Il y a également le chemin de croix , réalisé en bois, avec la participation de l’abbé Picard, très fin dans ses sculptures.



En un clic
Numéros utiles - Benon Conseil municipal - Benon
Numéros utiles Prochain conseil municipal
Plan de la commune - Benon Bulletin municipal - Benon
Plan de la commune Bulletins municipaux
Photothèque - Benon CDC Aunis Atlantique
Photothèque CDC Aunis Atlantique

Nous contacter - Benon

Trajet en bus - Benon

Co-voiturage - Benon

Mairie de Benon

Rue du Château Musset
17170 BENON
Tél. 05 46 01 61 48

Nous contacter

Horaires d'ouverture au public

Les lundis, mardis et jeudis de 14h à 18h
Les vendredi de 14h à 16h30
Les 1ers et 3èmes samedis du mois de 9h à 12h

Préfecture de la Charente-Maritime Région Nouvelle Aquitaine Conseil départemental de Charente-Maritime